Distributeur de bord de route produits frais : comparatifs prix et appareils

Les distributeurs automatiques se démocratisent au fil des années et se diversifient largement pour répondre aux attentes de consommateurs. Artisans boulangers, pâtissiers, vendeurs de boissons et autres professionnels se bousculent pour conquérir les places très fréquentées pour faire le plus de profits. Mais certains professionnels de distribution automatique n’hésitent pas à placer leurs appareils dans les endroits les moins évidents, tels que les bords de route et les aires de repos d’autoroutes.

C’est le cas par exemple de ces distributeurs automatiques qui peuplent les routes flamandes, dans la fameuse région de Belgique, constitués de pain, de confiseries et d’autres produits frais. Comment fonctionnent ces appareils ? Comment s’approvisionnent les propriétaires de ces distributeurs ? Que contient ce type de distributeur ?

Découvrez quelques pistes pour choisir votre distributeur de bord de route pour produits frais.

Pourquoi installer un distributeur en bord de route ?

Certes, un bord de route ou une aire de repos d’autoroute est peut-être le dernier endroit pour installer un distributeur automatique de produits frais. Mais cette solution pourrait bien convenir aux boulangers, pâtissiers et autres commerçants qui habitent le long des routes très fréquentées. Olivier Marescaux, un boulanger-pâtissier dans la ville de Bailleul, dans le département du Nord, confie qu’il n’est pas question, pour lui, d’arrêter ses distributeurs automatiques de pains. Si l’un, sur la rue de Lille, permet de dépanner les habitants environnants certains soirs, l’autre, situé dans une campagne du hameau du Steent’Je, fonctionne très bien. Il est vrai que les distributeurs de pains et confiseries qui peuplaient autrefois les routes de France tendent à disparaître au fil des ans. Mais les commerçants les plus tenaces n’hésitent pas à étendre leur zone de couverture au-delà des campagnes.

Vendant entre 40 et 60 produits frais par jour, les distributeurs de pains en bord de route permettent aussi de liquider les surplus de la production. En effet, la plupart des boulangers utilisent ces appareils pour écouler les restes invendus dans leur magasin.

Et cette offre est loin de déplaire aux clients qui apprécient le gain de temps offert par le distributeur automatique : quelques secondes de marche suffisent effectivement pour récupérer une baguette dans un distributeur automatique multi-produits.

La sécurité du distributeur en bord de route bord de route produits frais

La gestion d’un distributeur automatique multi-produits sur bord de route représente donc une activité plus ou moins lucrative en fonction de l’emplacement. Mais un seul bémol peut ruiner cette activité et vous contraindre à arrêter les frais : la sécurité. En effet, plus d’un artisan avouent subir des actes de vandalisme et de vols perpétrés sur leurs distributeurs automatiques.

Pour remédier à ce problème, il est, bien entendu, indispensable de recourir aux systèmes d’alarmes et de surveillance en temps réel. Et sur ce secteur, les fournisseurs en la matière ne manquent pas : allant des simples alarmes aux caméras de surveillance automatisées, vous trouverez facilement le système de sécurité le plus adapté.

Concernant le module de paiement, beaucoup de gestionnaires proposent aujourd’hui des solutions de type de monnayeur et mobile. Même si les marchands préfèrent majoritairement le paiement en pièces de monnaie, de plus en plus de propriétaires d’appareils se disent convaincus par les systèmes de paiement dits « sans contact ». En effet, ces technologies sont connues pour être les moins vulnérables aux falsifications.

Bon à savoir

Il existe un contrat de maintenance qui vous permet de confier les tâches de l’entretien à un prestataire tiers. Si le prix distributeur d’oeuf automatique varie de 4 000 à 8 000 euros en fonction de sa capacité, le coût d’une prestation de maintenance est de 40 à 60 euros mensuels.

L’approvisionnement du distributeur automatique

Nous avons vu que le succès du distributeur automatique dépend avant tout de son emplacement, mais aussi du type de marchandises mises en vente. De son côté, l’approvisionnement ne doit pas non plus être négligé. Ainsi, si vous devez vous approvisionner auprès d’un fournisseur de marchandises, il est préférable de choisir un prestataire localisé à proximité du distributeur automatique. En effet, de longues heures de trajet risquent fort d’influer sur la qualité des marchandises, surtout si vous vendez des produits frais et que vous devez vous approvisionner plusieurs fois par jour.

Pour le choix des fournisseurs, il est utile de savoir que les principaux acteurs de l’industrie en France proposent plusieurs modes de gestion relatifs à l’achat ou à la location de votre équipement.

  • L’autogestion en cas d’achat vous attribue toutes les responsabilités quant à l’approvisionnement et à la maintenance de l’appareil. En tant que propriétaire du distributeur automatique multi-produits, vous vous occupez tout naturellement des questions logistiques et de l’entretien. En échange, vous récupérez tous les bénéfices générés par la vente des marchandises.
  • L’autogestion en cas de location est similaire à celle de l’achat, mais à la différence que vous ne faites que louer l’équipement. De plus, vous conserverez la totalité des profits réalisés à l’aide de la machine. En location, le prix distributeur automatique alimentaire oscille entre 60 à 150 euros, le coût de la maintenance étant en sus.
  • En revanche, le dépôt gratuit (gestion totale) est totalement différent : un fabricant distributeur automatique alimentaire vous contacte pour placer un appareil devant votre magasin. Dans ce cas, vous n’avez pas à vous occuper de l’approvisionnement, de la maintenance ni du choix des produits. Ce sera donc le fournisseur qui gardera les recettes des ventes.

Jusqu'à 30% d'économies sur vos distributeurs