Distributeur automatique de légumes, fruits : prix et infos

Si la distribution automatique a longtemps été l’apanage des friandises et des snacks, les appareils de distribution commencent aujourd’hui à se diversifier. Exit donc les traditionnels kiosques de vente qui requièrent de l’intervention humaine pour servir légumes, fruits et autres produits alimentaires frais. Des centaines de distributeurs automatiques de fruits et légumes commencent à apparaître dans le monde entier. Mais cette pratique comporte aussi un défi : contrairement aux friandises, les denrées alimentaires risquent de se détériorer à mesure qu’elles languissent dans les casiers.

Heureusement, les fabricants et fournisseurs de machines rivalisent de créativité pour proposer des appareils spécifiques pour réduire l’impact du temps sur la qualité des produits alimentaires.

Découvrons sans attendre le principe de fonctionnement et le marché grandissant du distributeur automatique légumes et du distributeur automatique fruits.

Distributeur automatique de légumes

Le distributeur automatique de fruits et légumes

Envie d’une pomme, d’un potage ou encore besoin d’une salade ? Il n’est plus forcément indispensable de se rendre au marché pour acheter ses ingrédients de soupe grâce aux fruits et légumes. Ces machines de nouvelle génération offrent, en effet, la possibilité d’acheter des produits frais sans l’intervention d’un vendeur

Pour cela, il suffit de sélectionner les denrées souhaitées parmi les casiers de fruits et légumes et de glisser ensuite quelques pièces correspondant à la valeur des produits. Carottes, choux, tomates, pommes, bananes, salades…

Autant de produits accessibles à quelques pâtés de sa maison à l’aide des distributeurs de légumes et fruits. Voulant s’adapter au mode de vie qu’implique l’économie actuelle, les agriculteurs se rapprochent donc davantage des consommateurs. Mais derrière cette initiative, il y a aussi la question des marges bénéficiaires. 

Le marché actuel des produits agricoles étant saturé par les acteurs intermédiaires tels que supermarchés, grandes surfaces et collecteurs, les agriculteurs essaient de trouver une autre source de revenus à l’aide du distributeur automatique légumes. Aujourd’hui, quelle que soit l’heure du jour et de la nuit, tout le monde peut acheter des produits frais pour peu que son quartier abrite un distributeur automatique.

La distribution automatique est-elle rentable pour les agriculteurs ?

Depuis son invention, le distributeur automatique s’est montré comme une technologie de confiance qui contribue au développement des commerces et entreprises. En effet, simple d’utilisation, il permet de vendre des produits et de réaliser des bénéfices en continu (24 heures sur 24 et 7 jours sur 7), et ce sans l’utilisation d’aucune main-d’œuvre. L’appareil peut accueillir une large gamme de produits et s’adapte à la plupart des secteurs de distribution, offrant de ce fait un mode de paiement sécurisé ainsi qu’une source de revenus stable.

Sur les distributeurs automatiques répartis un peu partout en France, les tarifs des produits agricoles sont largement abordables pour les consommateurs, sans pour autant défier les prix des denrées sur le marché traditionnel. Une salade coûte entre 80 centimes à 4 euros suivant la quantité tandis qu’un panier contenant les légumes, épices et autres ingrédients d’un pot-au-feu coûtera en moyenne seulement 15 euros.

Un secteur qui risque de supplanter les produits traditionnels

L’arrivée de la distribution automatique des produits agricoles ne met pas à l’abri le marché des distributeurs automatiques de snacks et de boissons. Bien au contraire ! Ces nouvelles machines risquent de remplacer les sachets de pommes de terre frites avec des tranches de pomme séchées, les boissons saturées au sucre avec des liqueurs biologiques, ainsi que les barres de chocolat avec des ananas frais et des bâtonnets de carottes.

Dans les Yvelines, Côme Morize a réussi à démarrer son activité de distribution automatique à l’aide d’un premier appareil qui vend des paniers garnis de produits agricoles. L’agriculteur espère concrétiser un projet ambitieux qui consiste à étendre ses activités sur tout le pays, en ciblant en particulier les établissements publics et les stations-services. Mais Côme Morize n’est pas le seul à nourrir des ambitions en matière de distribution automatique de produits fermiers.

De nombreuses sociétés françaises commencent petit à petit à conquérir les lieux publics ainsi que les endroits à proximité des zones d’exploitation agricole. Néanmoins, leur but reste commun : proposer aux consommateurs des produits frais et facilement accessibles à l’aide des distributeurs automatiques. Au lieu de se procurer une tablette de chocolat ou un sachet de crackers, le public peut désormais se rendre à un distributeur automatique légumes pour choisir entre des légumes frais, des fruits de qualité et des barres de céréales bios. Plutôt que de choisir des friandises remplies de produits chimiques, les automates seront garnis de casiers à fruits fraîchement coupés, de bâtonnets de légumes et de bananes conditionnées individuellement.

L’acheminement des produits

Le but de la distribution automatique étant de proposer des produits frais aux consommateurs, la question du transport peut poser un problème pour les producteurs. Ces derniers devront donc, soit trouver un lieu d’implantation à proximité de leur zone d’exploitation, soit recourir à un service logistique efficace, rentable et performant. La majorité des agriculteurs optent tout naturellement pour la première solution.

Si le distributeur automatique fruits et légumes représente un marché très prometteur, le défi sur les marges bénéficiaires n’est pas non plus à négliger. En effet, les producteurs recherchent surtout un moyen fiable et rentable pour diversifier leurs activités et s’écarter progressivement des débouchés traditionnels. En France, depuis 2011, de nombreux groupements de sociétés et fournisseurs d’appareils ont suivi le pas ; certains acteurs historiques de la distribution automatique ont même étendu leur activité vers la fourniture de moyens logistiques adaptés aux produits agricoles et fermiers.

Comparez les distributeurs automatiques en ligne