Distributeur automatique fermier : prix & info

La tendance de la distribution automatique est en train de transformer petit à petit la manière de vendre et d’acheter les produits du quotidien. Après une simple innovation  initiée par des fermiers allemands, les agriculteurs de toute la France ont décidé de vendre directement au public à l’aide de distributeurs automatiques spécialisés. Le but ? Augmenter significativement leurs revenus en éliminant les charges intermédiaires, et donner l’occasion aux consommateurs d’acheter des produits frais allant des pommes de terre aux huitres, le tout en appuyant simplement sur un bouton. Découvrez le principe de fonctionnement de cette nouvelle tendance qu’est la distribution automatique de produits de ferme.

Distributeur automatique fermier : comparatifs prix et appareils

Le marché des distributeurs fermiers automatiques

La diminution significative des marges bénéficiaires incite de plus en plus de producteurs à aller au-delà des voies de marché traditionnelles, en particulier dans la filière agricole. Si les distributeurs automatiques sont de plus en plus incontournables dans de nombreux secteurs, ils ont, une fois de plus encore, séduit les acteurs de l’agriculture. Aujourd’hui, en France, on dénombre déjà des centaines de distributeurs automatiques qui fournissent des produits agricoles de tous les genres, allant du lait aux œufs, en passant par le riz, le fromage et les autres produits fermiers. De plus, les petites usines de transformation sont davantage prises en considération, ce qui pourrait permettre aux agriculteurs d’exploiter d’autres marchés et d’acheminer d’autres quantités de produits.

Qu’est-ce qu’un distributeur fermier ?

Sur un marché agricole qui privilégie la traçabilité et la production locale, le distributeur automatique de produits fermiers représente plus que jamais la solution. En effet, d’une part, tout le monde n’a pas accès aux produits frais, disponibles quasi-uniquement chez les fermiers. De plus, ces derniers veulent ouvrir une nouvelle voie de commercialisation qui leur permettra d’augmenter leurs marges bénéficiaires. C’est de là que résulte donc la distribution automatique qui permettra aux consommateurs d’accéder aux produits frais et de meilleure qualité.

Que vendre à l’aide d’un distributeur fermier ?

De la taille d’une armoire, un distributeur automatique produits frais est conçu pour fournir une diversité de produits issus de la ferme :

  • de la volaille,
  • des œufs frais,
  • du lait de qualité,
  • des produits laitiers (yaourts, fromages…),
  • de la farine,
  • des fruits,
  • des légumes saisonniers,
  • du miel,
  • des fruits de mer,
  • des confitures et autres produits issus des fruits…

Une pratique de plus en plus tendance consiste aussi à servir des plats cuisinés faits maison à l’aide de distributeur automatique. Judicieusement positionné à côté d’un parking, sur la devanture d’un restaurant ou d’une boutique, ou encore près d’une concession agricole, le distributeur automatique multi-produits donnera accès aux premiers produits de la ferme tout en éliminant les intermédiaires. Ainsi, à l’instar d’une machine à café ou d’un distributeur de snacks, le distributeur automatique produits frais devient très vite un lieu de rencontre où se donnent rendez-vous les consommateurs.

Les types d’appareils et le conditionnement des produits

Au même titre que les vending machines à snacks et boissons, les distributeurs automatiques de produits fermiers sont pourvus d’un système de paiement dit « monnayeur » qui accepte les pièces et plus rarement les billets. Aux systèmes monnayeurs se sont ajoutés, il y a quelques années, les modes de paiement par clés prépayées et par verrouillage électronique, ainsi que les technologies de paiement sans contact qui, quant à eux, prendront du temps avant d’être adoptées par l’industrie de la distribution automatique de produits de la ferme. Par ailleurs, étant donné que les appareils seront placés dans un environnement extérieur (parking de stations-services, zones d’exploitation agricole…), ils doivent dont être blindés et scellés au sol afin de maximiser leur sécurité et de les prémunir contre tout acte de vol ou de vandalisme.

En outre, au même titre que les appareils distribuant des fruits, le distributeur automatique produits frais doit satisfaire les réglementations et les normes de sécurité et d’hygiène en vigueur en France et en Europe. Ainsi, il est interdit d’installer un distributeur de produits fermiers dans les établissements scolaires, tout comme les distributeurs de boissons et de denrées alimentaires.

Enfin, côté conditionnement, les produits fermiers sont souvent présentés dans des portions individuelles dont la qualité et le degré de fraîcheur doivent être explicites sur les étiquettes. La plupart des distributeurs automatiques devront par ailleurs être pourvus d’unités de réfrigération qui permettront de conserver les produits à une température constante et adaptée.

Bon à savoir

Dans la distribution automatique, les systèmes de paiement monnayeurs peuvent être rendeurs (rendent la monnaie) ou accepteurs (gardent la monnaie). La plupart des distributeurs automatiques de produits fermiers sont monnayeurs-accepteurs.

Comment se procurer un distributeur fermier ?

Excellent outil qui se veut complémentaire aux points de ventes physiques, un distributeur automatique produits frais constitue un allié pour approcher les consommateurs sans avoir besoin d’intermédiaire. Pour favoriser cette tendance, le groupe Filbing Distribution initie en 2008 son projet de distributeur automatique à casiers. Faciles d’utilisation, que ce soit pour la vente ou le réapprovisionnement, ces appareils modulables peuvent accueillir des produits de différents formats, tandis que les casiers eux-mêmes peuvent mettre en valeur l’aspect des denrées. Mais Filbing Distribution, qui avoue avoir vendu des centaines de machines, n’est pas la seule entreprise à fournir ces types de distributeurs automatiques : de plus en plus de fournisseurs et de gestionnaires, longtemps cantonnés à la distribution de snacks et boissons, se sont aussi étendus voire convertis à la fourniture de matériels pour la distribution de produits de la ferme. Aujourd’hui, le prix distributeur automatique de légumes, tout comme le prix distributeur automatique à casier, s’étend de 300 à 1000 euros, en fonction du nombre de casiers et des fonctionnalités souhaitées. Il est donc quasiment certain qu’un distributeur automatique casier occasion coûte entre 200 et 700 euros, selon toujours la complexité de l’appareil.

Jusqu'à 30% d'économies sur vos distributeurs