Définir son besoin : bien choisir un distributeur automatique

Café, boissons fraîches, snacks, plats en conserve voire repas cuisinés… L’investissement dans la distribution automatique est un commerce qui répond aux besoins multiples et accrus des salariés.

Un constat qui va de pair avec la diversité de l’offre disponible sur le marché : quelques 1 200 professionnels constituent ce secteur qui génère jusqu’à 1,6 milliard d’euros de CA. Que vous vouliez opter pour une fontaine à eau, un distributeur complexe qui fournit boissons chaudes et fraîches, ou pour un véritable kiosque snacking, le secteur est tellement diversifié que vous trouverez votre machine préférée en quelques clics.

Mais encore faut-il identifier tous les critères de choix autant que les différents pièges à éviter. Autogestion, gestion totale, réfrigéré, freestanding, office coffee service

Découvrez tous les éléments qu’il faut connaître avant de choisir un distributeur automatique.

Définir son besoin : bien choisir un distributeur automatique

Le nombre d’utilisateurs et leurs besoins

Selon l’Association des fabricants nippons de distributeurs automatiques, environ 23 habitants sont desservis par un seul distributeur automatique au Japon, où les ventes annuelles dépassent largement les 60 milliards de dollars. Le type et le nombre d’utilisateurs ciblés représentent donc un facteur déterminant dans le choix d’une vending machine.

Bien entendu, un distributeur automatique pour une entreprise de 10 à 30 salariés ne sera pas le même qu’un appareil destiné aux lieux publics ou à l’effectif d’une grande société multinationale. De là, nous pouvons donc déjà proposer deux choix en fonction du nombre et des comportements des utilisateurs :

  • L’appareil de type freestanding. Généralement de petite taille, le distributeur automatique peut être posé sur un socle pour desservir pas plus d’une quarantaine d’utilisateurs au maximum. De par cette capacité, il convient donc principalement aux TPE à la recherche d’une solution de restauration rapide, constituée par le café en premier lieu. Simple d’utilisation, cette machine nécessite seulement une alimentation électrique pour fonctionner, ainsi qu’une alimentation en eau supplémentaire pour seconder le réservoir d’eau intégré.
  • L’appareil de type armoire. C’est un distributeur en armoire qui offre une large gamme de boissons chaudes et fraîches ainsi que snacking (café, thé, soupe, eau minérale, hot dog…). Assez encombrant, cet appareil doit être placé dans un plus grand espace pour être accessible à tous les utilisateurs dans l’entreprise. De même, il doit être relié directement au réseau d’eau, sachant que des filtres intégrés permettent d’optimiser la qualité des boissons. De par la structure et la complexité de la machine (capable de servir plus de 200 gobelets par jour), ce distributeur automatique est idéal pour les structures de 40 à centaines d’employés, qui cherchent à fournir des rafraîchissements pour leur effectif.

Distributeur automatique : quelles marchandises offrir ?

Distributeur automatique : quelles marchandises offrir ?

Un autre facteur que vous devez considérer avant d’investir dans la distribution automatique est le type de machine que vous souhaitez utiliser.

Sur ce créneau, il existe tellement de variétés que vous n’aurez que l’embarras du choix.

Nous vous présentons ci-dessous quelques types de machines avec leurs principaux avantages et limites afin de déterminer ce qui convient le mieux à vos besoins.

Le distributeur de friandises en vrac

Ces machines fournissent tout simplement des friandises de type M&Ms, fraises Tagada, pastilles Vichy ou encore Koala. Elles peuvent également proposer des petits stickers ou des goodies dans leur globe transparent. Idéal si vous êtes nouveau dans la distribution automatique, ce type d’appareil pourrait se révéler rentable pour votre activité. En effet, les dépenses initiales ne sont pas trop élevées, sachant que 150 à 500 euros suffisent pour acheter une première machine.

De plus, les marchandises que vous allez vendre offrent de très bonnes marges bénéficiaires : vous pourriez payer seulement 50 centimes pour un sachet M&Ms dans une boutique en ligne, et un client paiera 1 euro pour acheter ce même sachet dans votre distributeur. Quelques mois d’activités suffiront donc pour récupérer votre investissement initial à condition que vous utilisiez une bonne quantité de machines que vous placerez de manière judicieuse.

Cependant, les distributeurs automatiques de friandises ne marchent que dans certains endroits. Que ce soit à l’entrée d’un parc, à proximité d’une école ou d’un tout autre espace public fréquenté par les plus jeunes enfants, les vending machine à friandises peuvent vous rapporter considérablement. Seulement, vous devez les regrouper dans un même espace pour réduire les dépenses de logistique (réapprovisionnement, alimentation électrique…).

Nos astuces

Les distributeurs de friandises ne vous que dans des endroits bien choisis. N’hésitez pas à négocier avec les gestionnaires de parcs et d’endroits publics très fréquentés par les enfants pour maximiser vos bénéfices.

Le distributeur de boissons et de collations

C’est souvent à ce type de machine que l’on pense lorsqu’on parle de distributeur automatique. En effet, on le voit presque partout : centres commerciaux, entreprises, autoroute, parc, zone de parking… Déjà, le prix d’achat des marchandises est plus élevé que celui des friandises.

Au lieu de gagner 20 centimes sur chaque article acheté, vous pouvez gagner plus d’un euro. Vous n’avez donc pas besoin d’utiliser autant de machines si vous voulez réaliser un profit raisonnable

De plus, ces machines sont lourdes, ce qui les rend difficiles à voler mais, en revanche, assez encombrantes pour être transportées d’un endroit à l’autre. Toutefois, si vous arrivez à dénicher un emplacement viable pour un tel appareil, vos bénéfices potentiels n’en seront que meilleurs. En revanche, ces machines coûtent plus cher que les distributeurs de friandises ou de boissons chaudes, et vous devrez donc dépenser entre 1500 et 8500 euros par machine. De plus, il est préférable de grouper les appareils dans un endroit sécurisé afin qu’ils ne soient pas exposés aux actes de vols ou de vandalisme.

Un distributeur en entreprise pour servir les visiteurs

C’est un critère à ne pas négliger si vous voulez installer un distributeur automatique dans une entreprise. En effet, votre appareil aura à servir non seulement le personnel salarié mais aussi les visiteurs des locaux professionnels. Pour déterminer la capacité idéale de votre machine, il vous suffit d’ajouter le nombre de visiteurs journaliers au nombre de salariés de l’entreprise qui constituera donc l’étendue globale de votre cible.

Concernant le type de distributeur à installer, procédez de même qu’avec le choix de l’appareil adapté à vos salariés. Toutefois, tenez compte aussi de l’activité de votre entreprise pour déterminer la nature de marchandises idéale pour vos visiteurs. En effet, une entreprise de puériculture ou de loisirs, fréquentée par les plus jeunes, gagnera plus en installant un distributeur de friandises qu’une simple fontaine à eau.

L’emplacement de la machine

L’emplacement est la pierre angulaire pour de meilleurs profits dans la distribution automatique. Ces appareils sont autonomes et peuvent faire l’objet d’actes de vol et de vandalisme. Assurez-vous donc de trouver un emplacement sécurisé pour éviter toute mauvaise surprise. Et indépendamment du secteur que vous aurez choisi, il faut aussi que les utilisateurs aient besoin des marchandises que vous stockez dans les machines. Vous devrez donc proposer une gamme de denrées différente pour attirer un segment particulier de clientèle.

bon à savoir

Les distributeurs automatiques situés dans les écoles, les gymnases et les centres hospitaliers devraient être approvisionnés en alimentation saine comme les barres nutritives, les croustilles végétariennes et les aliments faibles en matières grasses.

Alors, quels sont les meilleurs endroits pour installer un distributeur automatique ?

Evidemment, ce seront des lieux très fréquentés, soit par des salariés, des visiteurs voire des patients. Imaginons que vous êtes un prestataire de distribution automatique qui cherche un lieu idéal pour installer une machine à café entreprise.

Vous savez bien que les gares, aéroports et parkings constituent un endroit parfait ; mais, avouons-le, ces endroits sont déjà occupés par vos concurrents. Et même si vous pourrez proposer une commission de 10 à 20% des recettes brutes pour placer vos machines dans les grandes chaînes de magasins, il vous faudra déjà trouver la bonne personne à qui parler dans les locaux.

Et si vous parvenez au bon interlocuteur, vous devez prouver que vous détenez l’expertise nécessaire pour desservir cette entreprise. Par ailleurs, des règlements qui régissent la distribution automatique ne permettent pas de vendre certains types de marchandises.

L’emplacement de la machine

Quelques idées reçues sur l’emplacement

Les acteurs du marché de la distribution automatique s’accordent pour dire que les distributeurs sont plus rentables dans les secteurs où les gens travaillent. En parallèle, les petites entreprises de distribution automatique peuvent également se rabattre sur les segments que les grandes entreprises ne desservent pas.

Les plus imposants distributeurs de collations et rafraîchissements fonctionneront mieux dans des locaux de grandes entreprises ou des établissements publics ou privés comme les écoles, calls centers, centres d’activités économiques, entrepôts, usines, manufactures… Mais là encore, vous devez persuader le responsable des locaux car, à moins que vous ayez affaire à une nouvelle entreprise, l’établissement dispose déjà probablement d’un distributeur automatique.

Les petites machines à friandises seront généralement efficaces dans des petites entreprises. Et encore une fois, il s’agit d’un terrain de prédilection pour les entreprises locales. Généralement, les distributeurs de bonbons fonctionnent bien dans les parkings, garages et ateliers de réparation, les quincailleries, restaurants et bars. Et l’essentiel, c’est de trouver l’endroit où passe le plus de personnes possible.

Une fois que vous avez trouvé le bon établissement pour votre parc de distribution automatique, il est également essentiel d’en trouver le meilleur emplacement. Trop souvent, les gestionnaires de distributeurs automatiques veulent que leurs machines soient situées dans un coin sombre du local. En fait, vous devez réaliser qu’un distributeur automatique est avant tout censé répondre aux besoins des employés et des visiteurs.

N’hésitez donc pas à placer la machine à café entreprise près de la porte d’entrée, dans un couloir éclairé ou dans une salle de pause pour un maximum de succès.

Nos astuces

N’ayez pas peur de positionner votre appareil juste à côté de celui de votre concurrent. De même, repoussez vos limites en offrant des marchandises de meilleure qualité.

Distributeur entreprise : à qui s’adresser ?

La distribution automatique est une activité qui semble intéressante pour de nombreux entrepreneurs. En effet, ces derniers pensent qu’ils n’auront qu’à acheter la machine, de la remplir au besoin et de percevoir les bénéfices. En fait, c’est un peu plus compliqué : il faut s’armer de patience et de tact pour pouvoir convaincre les clients potentiels de la crédibilité du prestataire.

Distributeur entreprise : à qui s’adresser ?

Par ailleurs, en fonction de la taille des établissements que vous voulez cibler, vous aurez à parler à différents types d’interlocuteurs. 

Pour une entreprise de type TPE ou PME, il est possible d’intervenir directement auprès du dirigeant voire du CEO qui décidera alors des modes de gestion adaptés à son établissement.

En revanche, si vous souhaitez installer vos machines dans plusieurs établissements appartenant à un consortium ou un groupe multinational, l’idéal serait de contacter le comité social et économique (EX comité d'entreprise) correspondant. Notons que ce type de sociétés privilégie généralement les contrats de location de distributeurs automatiques. Dans ce cas, vous n’aurez plus la mainmise sur vos machines car ce sera le CSE qui vous paiera un loyer en l’échange de la prestation. De ce fait, ce sera le comité d’entreprise qui récupérera les recettes générées par les machines, s’occupera de la gestion des approvisionnements et du contrat de maintenance.

Cette méthode de gestion est plus rentable et plus flexible pour les multinationales car elle leur permet de fixer le budget de fonctionnement de la distribution et d’attribuer les recettes générées au budget d’activités sociales et culturelles.

Choisir un distributeur automatique : mode de paiement, monnayeur ou accepteur ?

L’acquisition d’un distributeur automatique représente un investissement important qui nécessite un minimum de préparatifs. Parmi les critères de choix d’un appareil, le mode de paiement constitue un poste de décision qui influe directement sur les perspectives de rentabilité. Monnayeur-rendeur, monnayeur-accepteur… Comment choisir son mode de paiement en monnaies ?

Les prestataires de distribution automatique proposent aujourd’hui un système monnayeur ainsi qu’un système prépayé. Si le distributeur monnayeur est courant dans les espaces publics où les utilisateurs disposent le plus souvent de pièces de monnaie, les systèmes prépayés ne seront généralement pas rentables que dans les entreprises.

Lorsque vous allez choisir un distributeur automatique, même s’il s’agit d’une simple machine à café entreprise, vous devez toujours décider du système de paiement distributeur automatique adapté.

Dans le cas des distributeurs monnayeurs, vous avez le choix entre quatre types de systèmes de paiement :

  • le monnayeur comparateur qui reconnaît un seul format de pièce,
  • le monnayeur mécanique qui reconnaît quelques formats de pièces,
  • le monnayeur électronique qui reconnaît les fausses pièces,
  • et le monnayeur électronique à reconnaissance visuelle qui analyse les caractéristiques physiques et magnétiques des pièces.

En même temps, chacun de ces quatre systèmes peut être :

  • monnayeur-rendeur, qui rend la monnaie ;
  • et monnayeur-accepteur, qui ne rend pas la monnaie.

Choisir un distributeur automatique pour entreprise :
 les pièges à éviter

Le secteur de la distribution automatique est très concurrentiel, avec des dizaines de prestataires qui se disputent la moitié du marché français. Avant de négocier tout contrat de gestion ou contrat de maintenance, il est donc indispensable de faire jouer la concurrence, en déposant des demandes de devis à plusieurs opérateurs exerçant dans votre ville ou région. 

Pour cela, le montant du devis ne suffit pas à lui seul pour faire votre choix : vous devez également éviter quelques pièges et contraintes que vous tendront parfois les prestataires.

  1. En premier lieu, vous devez penser à l’emplacement du distributeur automatique en tenant compte de la proximité du réseau d’eau. En effet, une telle machine nécessite un branchement d’eau qui, si inexistante, doit être mis en place par un plombier. Or, pour réaliser un maximum de profits, certains prestataires de distribution n’hésiteront pas à vous proposer ce service sans pour autant s’aligner aux normes de sécurité de l’installation.
  2. Par ailleurs, le montant d’un devis peut également augmenter ou diminuer suivant certains critères qu’il convient de connaître. Par exemple, une clause de consommation minimum peut être avantageuse car peut réduire largement le prix d’acquisition.
  3. A l’inverse, si votre prestataire vous conseille un volume de consommation trop élevé par rapport à vos besoins (consommation de vos salariés et visiteurs), vous pourrez être obligé de vous acquitter de la différence.
  4. Enfin, certains prestataires n’hésiteront pas à proposer des services alléchants mais qui, au final, ne répondent pas aux besoins et exigences de votre entreprise.

Comment sécuriser un distributeur automatique ?

Le vol et le vandalisme dans la distribution automatique représente un vrai problème. Pour des entreprises ou des prestataires confrontés à des marges bénéficiaires déjà faibles, le vol et les actes de vandalisme pourraient entraîner la perte de revenus réalisés en un jour ou une semaine.

Installer un système d’alarme

Certes, les systèmes d’alarme pour distributeurs automatiques coûtent cher, ce qui amène les prestataires à négliger ce système de sécurité. Mais à mesure que la technologie s’améliore, les prix baissent : il est tout à fait possible de trouver une alarme pas chère. Comptez entre 80 et 100 euros pour l’achat d’une alarme moyen de gamme.

Autocollants de sécurité

Même si vous ne disposez pas d’un système d’alarme sur mesure pour sécuriser distributeur automatique, un simple autocollant lumineux et bien visible peut dissuader les voleurs. Un sticker jaune ou orange, sur lequel seront imprimées des phrases d’avertissement, vaut bien la peine.

Comment sécuriser distributeur automatique ?

Une cage de distributeur automatique

Il est vrai qu’une cage est l’allié infaillible pour sécuriser distributeur automatique et décourager le vol ou le vandalisme, mais elle peut également avoir un impact négatif sur les ventes.

Cette protection n’incite pas les gens à acheter des marchandises et ne devrait être mise en place que dans des endroits accessibles au public ou aux salariés.

Une caméra de sécurité

C’est un autre outil de dissuasion et de surveillance pour sécuriser distributeur automatique. Vous aurez probablement besoin de l’autorisation du comité d’entreprise ou de sa direction pour installer un système de surveillance car ce dernier doit être connecté au réseau électrique.

Quel contrat de maintenance ?

Après le type distributeur automatique et le système de paiement distributeur automatique, le contrat de maintenance constitue également un critère important dans le choix d’une machine de distribution automatique.

Les distributeurs automatiques nécessitent un entretien ainsi qu’une maintenance régulière pour rester en état de fonctionnement et subvenir aux exigences d’hygiène et de sécurité. A moins de vous spécialiser dans la maintenance du froid et des systèmes de distribution automatique, vous devez confier cette tâche contraignante à un prestataire spécialisé dans les vending machines. C’est là qu’intervient alors le contrat de maintenance qui dépend généralement du mode de gestion que vous avez choisi (autogestion ou gestion totale).

Les contrats de maintenance sont aussi variés que les distributeurs automatiques eux-mêmes. Si les prestataires et les clients ont leurs préférences quant au choix du format et du contenu d’un contrat, il y a cependant quelques règles à respecter. Si vous avez choisi l’autogestion comme mode de gestion des distributeurs, le prestataire pourra vous proposer deux types de services de maintenance : le contrat de maintenance annuel et le support technique ponctuel.

Le contrat de maintenance annuel

C’est un contrat de maintenance au forfait annuel qui couvre toutes les interventions en cas de panne ainsi que toutes les pièces de rechange nécessaires : installation, nettoyage de l’intérieur des appareils, entretien courant et régulier, réparation en cas de panne…

Le support technique ponctuel

C’est un service de maintenance « à la demande » qui fonctionne comme suit : en cas de panne, des frais d’intervention et des pièces de rechange vous seront facturés si nécessaire.

Quel contrat de maintenance ?

Choisir un prestataire local ou national ?

Comme avec l’acquisition de tout autre appareil nécessitant un suivi régulier et une maintenance, il est généralement préférable d’opter pour un prestataire local. En effet, ce dernier dispose forcément de l’équipe suffisante dans votre ville pour intervenir dans les meilleurs délais pour toute éventuelle panne.

Cependant, il peut être aussi intéressante de choisir une entreprise d’envergure nationale (voire internationale) de par sa notoriété et son professionnalisme. Seulement, il faut vous assurer que l’entreprise en question dispose d’une filiale compétente dans votre ville ou région, afin d’intervenir rapidement en cas de dysfonctionnement des appareils.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander plus d’informations auprès des prestataires que vous aurez choisi pour vous aider dans votre quête.

Jusqu'à 30% d'économies sur vos distributeurs